Retour à la version graphique



Vous êtes dans

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air / Darragh MCKEON - Belfond, 2015.

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air
Un premier roman qui fait mouche !

Le 26 avril 1986, en URSS. Quatre personnages de divers horizons (un pianiste prodige de 9 ans, une ancienne dissidente devenue ouvrière à la chaîne, un chirurgien malheureux en ménage et un garçon de la campagne) voient leur vie bouleversée par la catastrophe de Tchernobyl.

La littérature a ceci de particulier qu’elle redonne son humanité à des catastrophes froidement exposées dans les journaux. McKeon écrit là son premier roman et c’est une réussite. Pour poursuivre sur le même sujet, n’oublier par « La supplication » de Svetlana Aleksievic (Prix Nobel de littérature 2015) qui rassemble des témoignages des victimes de Tchernobyl.